CE CORPS QUE JE N’ASSUME PLUS

Hello ladies !

Je vous retrouve aujourd’hui avec un billet assez personnel. j’ai eu envie de vous parler de mon corps, mais surtout de ce corps que je n’assume plus du tout.

Se sentir bien dans sa peau est presque un défi aujourd’hui. Depuis la naissance de ma fille, je n’assume plus mon corps. Il faut dire qu’après deux grossesses, le corps n’est plus censé être le même. Si certaines sont épargnées par la nature, moi je fais partie de celles qui ont des marques de leurs enfants bien visible.  » Vergetures, poitrine rétrécie et j’en passe « . J’ai un corps qui ne m’appartient plus du tout. Je ne reconnais plus quand je me regarde dans le miroir. Je me dis que je n’ai que 26 ans, mais que je suis marquée pour toujours, que mon corps resterait laid pour toujours. Je me dis tout le temps que l’homme que j’aime ne me trouve plus belle comme avant. Et puis qu’il finirait par se lasser et me quitter…

Je suis fine de nature et j’ai réussi à vite perdre les kilos de grossesse. J’ai tout tenté en vain : beurre de karité, Bi oil… Aujourd’hui, mon ventre, mes seins et mes entre-cuisses sont marqués de vergetures.

Je n'assume plus mon corps

Quand je mets une jupe, je m’imagine toujours que tout le monde voient mes vergetures et se moquent de moi. Je n’arrive plus à me mettre en short et en maillot de bain.

Quand j’en parle parfois, voilà tout ce que j’entends :  » t’aurais du utiliser du beurre de qualité « ,  » mais t’as quand même vite perdu les kilos de grossesse » ,  » c’est pas grave, c’est la vie » ,  » tu as donné la vie  » ,  » tu ne retrouveras plus ton corps  » … C’est frustrant de ne pas avoir le droit d’être mal dans sa peau.

Mon niveau de confiance en a pris un sérieux coup depuis que j’ai eu mes enfants. Je sais qu’il y a pire dans la vie, mais je n’aime pas mon corps. J’aime beaucoup mes enfants et je ne suis fière d’être leur mère et je les porterai de nouveau si c’était à refaire, mais j’ai le droit de ne pas aimer mon corps.

J’ai beaucoup de respect pour celles qui s’en fichent, mais moi je n’y parviens pas… Je ne sais pas si un jour j’y arriverai, si je pourrais les montrer fièrement. Si j’ose les montrer ici aujourd’hui, c’est parce que je veux les accepter. Elles font parties de moi, de ma vie…

Et vous qui êtes maman, avez-vous été marquer ? Comment vous sentez-vous dans ce nouveau corps ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 commentaires

  1. Je découvre ton blog, et ce billet m’a particulièrement touché. Je ne suis pas encore mama. Je viens de me marier et on a pour projet d’avoir des enfants dans un futur proche, mais j’ai peur d’être maman, peur de me perdre. Peur de perdre mon corps. Exactement ce que tu vis en ce moment. Mais je me dis que la vie est ainsi faite. Lorsque tu regardes ces marques, tu dois penser à tes petits bout’chou.
    Tu dois être fière d’avoir donné la vie.
    Gros bisous 😘😘

    1. Merci pour ton joli message. Mais tu n’as pas a avoir peur. Etre maman est le plus beau métier de ce monde. J’ai appris à aimer ces marques qui font à présent parti de mon corps.

  2. Ton article m’a beaucoup touchée. Je ne suis pas encore maman mais je rêve que ce jour arrive bientôt car il n’y a rien de plus beau que de donner la vie. Tout est possible quand on y croit qu’on s’en donne les moyens. Remets-toi au sport, mange sain et je peux t’assurer que tu es une TRES belle femme. Ne doute pas de doit et sois fière de tes atouts. Tu apprendras à aimer ce nouveau corps. Pour avoir eu 2 enfants, tu peux t’estimer heureusement d’avoir le corps que tu as. Ne doute pas de toi ni de ton corps 🙂

  3. Je peux tout à fait comprendre ce que tu ressens. J’avoue qu’il s’agit d’une de mes plus grande peur lorsque je vivrais ma première grossesse.

    Il est extrêmement de se sentir femme et maman en même temps. Par conséquent, essaie peut être de t’accorder du temps pour toi pour de nouveau redécouvrir ce corps sous un nouveau jour : des soins type massage etc…

    Bon courage à toi ! Dis toi tous les jours que tu es BELLE 😀

  4. Donner la vie n’est pas une mince affaire et c’est même un miracle de la nature.
    Tu as le droit de ne plus te reconnaître dans ce corps qui a changé.
    Ce que tu es ne se résume pas à des vergetures. Prends le temps qu’il te faut pour réapprivoiser ce nouveau corps qui est aussi un nouveau départ.
    Courage et bisous

    1. effectivement ce que je suis ne se résume pas à mes vergetures. J’essaie vraiment de travailler sur ma confiance en soi pour aimer ce nouveau corps. Merci bisou

  5. félicitations pour ta démarche!
    en voyant la photo je me suis juste dit  » wow, elle a un joli ventre plat après ses 2 grossesses »… eh pourtant toi seul sait ce que tu ressens et tu as le droit de le ressentir.
    Une étape pour aller mieux est d’essayer de fédérer au maximum des femmes qui vivent le même mal-être que toi… un mini-groupe d’écoutes, un programme d’exercices pour se réapproprier ce corps et aller au delà du ressenti, qui serait réalisé en commun, cela peut créer une belle aventure, de nouvelles amitiés, et vous aider à « cicatriser » toutes ensembles.
    gros bisous! tout ira bien!

  6. Bonjour,

    Ton article me parle car avant même d’avoir ma fille ,j’ai eu des vergetures et j’étais obsédée par celles-ci! au fil du temps j’ai appris à vire avec,elles font partie de moi ,de ce que je suis.Ne sois pas trop dure avec toi-même et prends soin de toi!

    Je vais bientôt faire un article sur l’huile de rose musquée qui semble être très efficace pour atténuer fortement les vergetures.Tu peux essayer

    Bon courage

  7. Coucou,
    Comme je te comprends après mes enfants mon corps avait tellement changé que comme toi, je ne l’acceptais plus.
    Il m’a fallu du temps ( pratiquement 5 ans) pour faire le deuil de ce corps que je ne retrouverais pas.
    Ma thérapie à moi c’est mon blog, je me montre tel que je suis avec mes qualités et mes défauts. C’est tout un processus! Bon courage !

    1. coucou
      AH oui quand même il me faut de la patience. j’aime bloguer aussi et c’est comme une thérapie pour moi aussi. En plus j’adore ton blog et tes looks. 😉

  8. Hello,
    Personnellement je ne suis pas maman et sache que je te comprends tout à fait, parce que moi aussi je n’aimais et n’assumais mon corps. Mais il y a une chose que j’ai appris et j’ai mis du temps à le comprendre et à le mettre en pratique : « Si tu ne t’aimes pas, personne ne t’aimera à ta place ».
    Apprend à aimer se nouveau corps, regarde le différemment car tu as mis au monde. Ne sois pas trop dur envers toi même..

    Kennedy,
    http://sherylcherry.wordpress.com/

  9. Coucou !

    Les réactions des gens font partie de la culture en France (et en europe ? je ne sais pas) vis-à-vis de la place de la femme. Une fois mère, la femme n’est plus désirable. La société a du mal à concevoir qu’en tant que mère, tu puisses encore vouloir être désirable… De manière générale, la société a du mal à considérer qu’en tant que mère, tu veuilles avoir ta propre vie: t’es maman donc maintenant tu dois t’occuper des enfants, ton corps ne doit servir qu’à ça. Je pense que les mentalités évoluent mais ce côté là reste encore très ancré… Il y a un sacré cloisonnement des rôles dans notre société, pour tout le monde, et surtout les femmes ! Bref, peut-être que tu ne voulais pas un mini paragraphe sociologique dans ton espace commentaire, mais ce sont les raisons qui expliquent en grande partie pourquoi les gens te répondent ça quand tu leur parle de ton malaise corporel. [Ceci dit, peut-être que tu le savais déjà très bien…]

    Tu as le droit d’être mal dans ta peau suite à tes grossesses. Cela ne fait pas de toi une mauvaise mère. Comme tu l’écris, tu adores tes enfants, et nous sommes dotés d’assez d’intelligence pour faire la part des choses entre nos émotions et la famille qui nous entoure.

    Les vergetures malheureusement… J’en ai aussi, mais à cause de la boulimie =/ Le sport et l’alimentation peuvent faire perdre du poids améliorer la silhouette mais j’ai l’impression que c’est très dur de faire disparaître les vergetures (sauf peut être par intervention chirurgie/dermato).

    Sur Facebook il y a des groupes « body positive » et sans doute des groupes plus ciblés sur le corps après grossesse… C’est toujours sympa d’échanger avec des personnes qui ont la même problèmatique. Car oui, tu as le droit de te sentir mal c’est tout à fait légitime, mais sur le long terme j’espère que tu parviendras à dépasser ce malaise 🙂 La vie sans complexes est tellement plus agréable (cela me rend furieuse de voir que la société encourage les humains a avoir honte d’eux-mêmes, la vie est déjà assez compliquée comme ça, rajouter des complexes aux gens c’est vraiment…. raaaaah ! Mais bon, ils ont besoin que tu complexes. Sinon, pourquoi irais-tu acheter la dernière crème à la mode ? 😉 )

  10. Ton article est très émouvant! Je n’ai pas eu de vergetures mais j’ai mis également beaucoup de temps à me remettre des changements de mon corps après l’accouchement. On est tellement changées! Apprendre à aimer ce « nouveau » corps prend du temps et de la patience. Sois bienveillante envers toi-même et ça viendra petit à petit 🙂
    Passe une bonne journée!

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.